UBER et la crise COVID : modèle économique, régulation et impact social

arrows.jpg
Journée du Gerpisa n°: 
260
Date: 
5 Fév 2021 - 14:00 - 17:00
Lieu: 

Online / En ligne

Intervenant/s
Hannah Johnston, Queen's University & Fairwork
Jamie Woodcock, Senior Lecturer at the Open University
Presentation/s

Disponible sous peu - Available shortly

Au cours des dernières années, UBER et les services VTC ont gagné du terrain, ce qui a considérablement remodelé la mobilité et le paysages des transports urbains partout dans le monde. Ils ont été largement remis en question en tant que modèle d'entreprise – du point de vue des mécanismes d'exploitation de l'économie de plate-forme tout en étant pas totalement rentable financièrement ; ils ont été marqués par plusieurs tentatives de définition de frontières juridiques, impliquant parfois des interventions réglementaires de l'État (voir les litiges autour du statut des conducteurs et les tentatives de réglementer la distribution des licences, comme aux États-Unis) ; ils ont été étudiés en tant que modèle d'emploi, mettant en évidence à la fois les opportunités et les risques générés et les conditions de travail difficiles dans le secteur. Ce séminaire examine comment la crise du COVID a affecté UBER en tant qu'entreprise ainsi que le secteur VTC, en se concentrant sur la durabilité et les perspectives d'avenir d'UBER en tant que modèle d'entreprise, sur des exemples de réglementation possible et sur l'impact social de la crise, avec un accent particulier sur les conducteurs.

La session sera introduite par les présentations du Dr Hannah Johnston (PhD Queen's University Ontario, CA et ancienne OIT) et du Dr Jamie Woodcock (maître de conférences à l'Open University, Royaume-Uni).

Hannah Johnston est chercheuse postdoctorale à l'université Northeastern de Boston, dans le Massachusetts. Elle a récemment travaillé avec l'Organisation internationale du travail et l'Institut syndical européen sur des projets liés à l'organisation collective dans l'économie de plate-forme. Auparavant, elle a été organisatrice syndicale et chercheuse au Canada et aux États-Unis, où elle a travaillé dans les secteurs universitaire, agricole et de l'industrie des jeux. Sa recherche doctorale (Université Queen's, Canada) s'est concentrée sur l'industrie des taxis de la ville de New York, où elle a examiné les stratégies d'organisation collective utilisées par les chauffeurs pour améliorer les conditions de travail et les salaires et pour renforcer la réglementation.

Jamie Woodcock est maître de conférences à l'Open University et chercheur basé à Londres. Il est l'auteur de The Gig Economy (Polity, 2019), Marx at the Arcade (Haymarket, 2019) et Working the Phones (Pluto, 2017). Ses recherches s'inspirent de l'enquête ouvrière et se concentrent sur le travail, l'économie du gig, les plateformes, les résistances, l'organisation et les jeux vidéo. Il fait partie du comité de rédaction de Notes from Below et de Historical Materialism.

Pour se connecter :

Join Zoom Meeting
https://us02web.zoom.us/j/82057004987?pwd=QTkyWDVkSm83ZjRTWGlCcDZHajY4dz09
Meeting ID: 820 5700 4987
Passcode: rd9xB4

  GIS Gerpisa / gerpisa.org
  4 Avenue des Sciences, 91190 Gif-sur-Yvette

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Juan Sebastian Carbonell, Lorenza MonacoGéry Deffontaines

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"
randomness