Vidéo / Quel est l’impact du COVID et de la crise économique sur les “nouvelles mobilités”?

Date: 
04/12/2020
Pierre Lannoy, ULB
Emission / Séminaire / Colloque: 

Journée du Gerpisa 257

La crise sanitaire semble avoir mis à mal des phénomènes qui battaient déjà de l'aile auparavant, ou qui connaissaient en tout cas beaucoup de difficultés à se developper, c’est-à-dire l'autopartage et le covoiturage. En plus, la crise économique va sans doute amplifier les inégalités d’accès à la mobilité entre ménages et peut-être aussi les contradictions du “nouveau paradigme" des mobilités vertes et partagées.

Pour commencer à cerner les contours de ces crises en cours et à venir et leur traduction dans la mobilité des ménages, Pierre Lannoy (ULB-METICES) et Yoan Demoli (UVSQ-PRINTEMPS), co-auteurs du repère sur "La sociologie de l'automobile" (2019), mettent en perspective les résultats du projet CONDUIRE (Construire des mobilités durables, inclusives et responsables) financé par l'Ademe (2018-2020) par rapport au contexte nouveau et très incertain du Covid-19.

Leurs presentations sont discutées par Bernard Jullien (Bordeaux IV), co-auteur du rapport Pipame sur "Usages novateurs et nouvelles mobilités" (2016).

Durée: 2H30

Michelin, la dés-industralisation et la ré-industralisation: faut-il continuer de privilégier les intérêts des consommateurs contre ceux des salariés?

Michelin
Le cas Michelin est emblématique d’une dynamique dont on nous avait dit qu’elle cesserait dans le "monde d’après" qui est censé advenir après la grande crise que nous vivons. C’est d’évidence l’inverse qui de mois en mois se produit. Pour le comprendre, il faut sortir de l’incantation pour prendre la mesure de l’ampleur de la révolution à opérer pour que le discours sur la ré-industrialisation sorte du statut purement incantatoire dans lequel le maintiennent ceux qui veulent garder le bébé et l’eau du bain.
 
lire la suite

A quel prix les promesses de synergies de Stellantis pourront-elles être tenues?

Stellantis
Les histoires de fusion acquisition sont un peu comme les histoires d’amour, elles sont beaucoup plus belles et faciles à conter avant qu’elles ne se concrétisent. La suite dure plus longtemps, se déroule plus loin des regards, permet de tenir certaines promesses et conduit à en oublier d’autres. Ainsi, dans la corbeille de mariage du marié Stellantis, il y a, nous assure-t-on, 5 milliards d’euros annuels de synergie qui constituent la justification fondamentale de l’union. Dès que l’on s’inquiète de savoir comment ces milliards seront trouvés, l’histoire change fatalement de nature. Le roman rose l’est un peu moins. Nous y sommes dès 2021 et les suivantes ont peu de chance de nous permettre de retrouver la romance que n’on nous chantait jusqu’à hier.
lire la suite

ZFE: zones fortement éruptives!

Paris ZFE

La LOM prenant acte des engagements internationaux de la France en matière d’amélioration de la qualité de l’air a imposé que des ZFE soient créées dans un nombre croissant de villes. Mises en place nouvellement ou créées de plus longue date, ces ZFE annoncent pour l’année prochaine ou les suivantes des mesures qui, si elles passent un peu inaperçues, n’en sont pas moins extrêmement contraignantes à brève échéance. Elles paraissent tellement déphasées par rapport à l’équipement des ménages et des entreprises en VP et VUL d’une part et par rapport à la capacité des uns et des autres à renouveler leur parc dans les délais d’autre part qu’elles risquent de placer les élus sur des volcans politiques. Les ZFE deviendraient alors des zones fortement éruptives.

lire la suite

Ventes sur le Net et double prix

EC

Par rapport au développement toujours annoncé et jamais avéré des ventes de VN sur le Net, on voit les initiatives des constructeurs se multiplier. La redéfinition des relations avec les réseaux dont cette mutation serait porteuse si elle devait se préciser impliquerait un transfert de marges. C’est l’un des enjeux de la renégociation en cours du règlement européen concernant les franchises : il s’agit de la licéité des pratiques de double prix pour laquelle militent certains. On comprend de mieux en mieux pourquoi.

lire la suite

Le retrofit des véhicules thermiques en véhicules électriques : est-ce que l'affaire est sérieuse ?

retrofit.jpg

Le lobby du retrofit a le vent en poupe et a gagné en 2020 ses principales batailles. Il lui reste à gagner celle des marchés et des volumes et à sortir ainsi de l’artisanat. Cela passe par des baisses de prix drastiques qui elles aussi appelleront des soutiens publics forts. Cela peut apparaître aujourd’hui comme un pari risqué mais l’enjeu politique est fondamental : si l’électrification a, pour l’instant, un caractère très élitiste qui exclut de fait des pans entiers de la société, le retrofit peut permettre une décarbonation "inclusive" et mérite pour cela d’être soutenu.
 
Anecdotique à ce jour, le retrofit des véhicules dotés de moteurs thermiques en véhicules électriques à batterie fait beaucoup parler de lui et bénéficie d’un assez fort soutien public.

lire la suite

L’éclaircie du troisième trimestre pour Renault

in
Renault.png
La présentation des résultats commerciaux de Renault a rassuré les observateurs : bien avant d’avoir reconstruit une gamme C à la hauteur de celles de la concurrence, le management très serré du commerce et des usines semble dessiner déjà un horizon moins sombre en termes de profitabilité. De ce point de vue si, en Europe, les lancements réussis semblent rendre l’objectif compatible avec un maintien des volumes et de la part de marché, tel n’est pas le cas au Brésil par exemple. Cela pose la question de la gestion par Renault et son nouveau patron de son inter-continentalisation.
L’éclaircie du troisième trimestre pour Renault
La présentation des résultats commerciaux et de la situation financière de Renault que Denis Le Vot et Clothilde Delbos ont proposé aux analystes vendredi aux aurores n’avait rien d’enthousiasmante mais montrait à tout le moins que les équipes dirigeantes sont bien là et que le virage annoncé au départ de Thierry Bolloré il y a maintenant un an a bien été pris.
 
lire la suite

Le rôle des réseaux au cœur du réexamen des exemptions qui concernent la distribution automobile

EU.jpeg

Les consultations en cours sur les règlements qui concernent la distribution automobile donnent l’opportunité de faire le point sur les grands dossiers qui concernent les relations entre les constructeurs et leurs réseaux. Tout indique que le passage au "régime général" dont se félicitent les constructeurs sera évalué positivement et consacrera un rapport de force qui, sur le plan juridique, leur est très favorable. Reste à savoir si la toute puissance qu’ils acquièrent ainsi peut être exercée sans dommages pour eux-mêmes et pour les consommateurs et comment les distributeurs pourront occuper cet espace de doutes.

lire la suite

Le redressement de Nissan passe par la qualité de ses ventes et l’Alliance

in
Nissan

Nissan a surpris les observateurs en annonçant pour les mois de juillet à septembre des pertes très inférieures à celles annoncées trois mois plus tôt d’une part et à celles anticipées par les analystes d’autre part. Ce "moins pire" est d’abord lié à la reprise des marchés américains et chinois si centraux pour Nissan. Il porte aussi la marque du plan de redressement Nissan Next qui fait de la "qualité des ventes" la clé du retour à la profitabilité. Pour rendre compatible la baisse des coûts de conception avec les nécessaires lancements nombreux de nouveaux modèles, Nissan devra faire jouer plus clairement et explicitement les synergies au sein de l’Alliance. lire la suite

Les limites de la demande de bornes publiques de recharge

chargingstation.jpeg
Depuis que le dossier véhicule électrique est revenu dans le débat public il y a un peu plus de dix ans, la question des bornes publiques de recharge est récurrente. Alors que, en dix ans, on a constaté que la recharge était très majoritairement assurée au domicile ou sur le lieu de travail et que la recharge sur ces bornes était très marginale et, donc, très difficile à assurer dans des conditions économiques défendables, on continue d’en faire une condition sine qua non au développement du véhicule électrique. Il est temps de faire mûrir ce débat et de sortir de cette rhétorique stérile pour partir en quête de modèles soutenables dans lesquels les constructeurs prendraient leurs responsabilités et cesseraient de se défausser sur la puissance publique.
 
lire la suite

La vraie fausse acquisition de FCA par PSA

fca-psa-samen.jpg

Suite à un article dans Automotive News Europe, on a pu lire que la fusion entre égaux entre PSA et FCA était en fait une acquisition du second par le premier. A y regarder de plus près, cette thèse est bien fragile et, si la révision du deal qui s’est négociée en août a bien été une manière de faire prévaloir le point de vue de PSA, la fiction de la fusion entre égaux est pour l’instant sauve. lire la suite

La distribution : nouvelle frontière pour PSA ?

PSA-Retail.jpg

Les brillants résultats de PSA renvoient à une "méthode Tavares" dont le succès est indexé sur une certaine dureté pour les collaborateurs d’abord mais aussi pour les autres "parties prenantes" et, singulièrement, pour les fournisseurs. A mesure que l’entreprise étend son offensive au-delà du produit pour s’intéresser de très près aux métiers des réseaux de distribution, le risque de voir se dessiner un avenir potentiellement problématique pour eux devient de plus en plus tangible.  lire la suite

L’erreur du WWF n’est pas seulement statistique, elle est politique

david-lee-unsplash-min_0.jpg

Le WWF a tenté de nous convaincre cette semaine que les SUV étaient non seulement les amis du réchauffement climatiques mais qu’ils étaient aussi les ennemis des ménages modestes. Taxer les véhicules selon leur poids serait dès lors doublement nécessaire : cela économiserait des tonnes de CO2 et cela préserverait aussi les pauvres vivant dans le monde peu dense de l’irrationalité des choix qui sont les leurs couramment. Pour produire un tel "résultat" le rapport produit des évaluations qui révèlent moins des erreurs méthodologiques qu’une erreur politique : mépriser un monde que l’on méconnait et traiter les choix que les gens qui l’ont structuré ont fait et font comme indignes de considération.  lire la suite

Les Peugeot remontent au capital de PSA : faut-il s'en inquiéter ?

Le fait que la famille Peugeot souhaite remonter au capital de PSA avec l’assentiment apparent de la BPI est volontiers perçu comme une bonne nouvelle. L’examen des dernières années de la vie de PSA devrait rendre les observateurs moins enthousiastes. lire la suite

La guerre des "Green Deal"

Another kind of deal, another kind of artist

La nouvelle Commission européenne entend faire de son Pacte Vert le cœur de son mandat et promouvoir un "Green Deal". Aux Etats-Unis, la primaire démocrate est placée sous le même signe. La convergence est toutefois largement factice tant les désaccords sont forts entre les européens et américains aussi bien qu’entre américains et entre européens. lire la suite

Le duo Delbos-Senard face aux agences de notation

Serving another type of client
Comme on pouvait le prévoir les grandes agences de notation ont dégradé cette semaine la note de la dette Renault et affiché des objectifs de cours en baisse. Les dirigeants de Renault préfèrent d'évidence jouer le discours de vérité qui mobilisera les équipes plutôt que de raconter aux marchés et analystes ce qu'ils aimeraient entendre.

Mardi, l’agence de notation Moody’s a rétrogradé de Baa3 à Ba1 sa note de crédit à long terme sur Renault, avec une perspective stable.   lire la suite

Renault va mal et compte sur l’Alliance, Nissan va très mal et n’en parle pas

How long have we been married for? (Behrouz MEHRI / AFP)
Avant que ne soient communiqués les résultats financiers de 2019 de Renault vendredi, avait eu lieu à Yokohama la veille la présentation des résultats de Nissan pour l’avant dernier trimestre de l’année fiscale japonaise et donc pour les neuf premiers mois .
Les dirigeants de Nissan en ont profité pour revoir à la baisse leurs prévisions de chiffre d’affaires et de profits pour l’exercice en précisant que lesdites prévisions ne tenaient pas compte des effets probables du coronavirus.
lire la suite

Renault et l’Alliance : les bons signes donnés en janvier 2020

My name is Luca... I think you've seen me before (Source AFP)

Après plus d’un an de très vives turbulences, Renault et l’Alliance semblent se remettre progressivement en ordre de marche. Après les très nombreux départs vers PSA, l’arrivée en sens opposé de Gilles Le Borgne à la tête des ingénieries avait déjà pu être interprété comme un symbole.
 
Le recrutement enfin finalisé de Luca de Meo en est un autre. En effet, même s’il ne prendra officiellement les rennes qu’en juillet, d’ores et déjà, avec sa nomination et les mouvements que l’on enregistre dans les équipes dirigeantes, on perçoit le chemin que Jean-Dominique Senard entend faire prendre à l’entreprise.
 
D’abord l’idée que l’industrie automobile est une industrie comme les autres dans laquelle l’invocation d’une spécificité forte est toujours une forme de résistance au changement semble avoir fait long feu. 
lire la suite

Syndiquer le contenu

  GIS Gerpisa / gerpisa.org
  4 Avenue des Sciences, 91190 Gif-sur-Yvette

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Juan Sebastian Carbonell, Lorenza MonacoGéry Deffontaines

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"