Quel est l’impact du COVID et de la crise économique sur les “nouvelles mobilités”?

arrows.jpg
Journée du Gerpisa n°: 
257
Date: 
4 December, 2020 - 14:00 - 17:00
Place: 

Virtuel / Virtual

Speaker/s
Pierre Lannoy, Université Libre de Bruxelles
Discussant/s
Presentation/s

La crise sanitaire semble avoir mis à mal des phénomènes qui battaient déjà de l'aile auparavant, ou qui connaissaient en tout cas beaucoup de difficultés à se developper, c’est-à-dire l'autopartage et le covoiturage. En plus, la crise économique va sans doute amplifier les inégalités d’accès à la mobilité entre ménages et peut-être aussi les contradictions du “nouveau paradigme" des mobilités vertes et partagées.

Pour commencer à cerner les contours de ces crises en cours et à venir et leur traduction dans la mobilité des ménages, Pierre Lannoy (ULB-METICES) et Yoan Demoli (UVSQ-PRINTEMPS), co-auteurs du repère sur "La sociologie de l'automobile" (2019), mettront en perspective les résultats du projet CONDUIRE  (Construire des mobilités durables, inclusives et responsables) financé par l'Ademe (2018-2020) par rapport au contexte nouveau et très incertain du Covid-19.

Leurs presentations seront discutées par Bernard Jullien (Bordeaux IV), co-auteur du rapport Pipame sur "Usages novateurs et nouvelles mobilités" (2016).

Voici le résumé de l'intervention de Yoann Demoli :

Cette communication s’attache à éprouver l’hypothèse selon laquelle, à l’opposé des autres pratiques de consommation, les pratiques de mobilité quotidienne, sont relativement déliées des attitudes et des valeurs environnementales. Pour y parvenir, nous complétons les tendances statistiques observées à partir d’une enquête par questionnaire inédite en population générale par un corpus d’entretiens menée auprès d’une sous-population particulièrement contrainte dans ses usages de l’automobile. Nous compléterons cette présentation par des éléments prospectifs sur les effets de la crise du COVID-19 dans le partage auto- vs alter-mobilités

Voici le résumé de l'intervention de Pierre Lannoy :

Ce que la gestion de la pandémie a mis en cause, ce ne sont pas seulement les « nouvelles mobilités », mais bien plus fondamentalement le principe même de l’auto-mobilité, valeur culturelle centrale des sociétés occidentales contemporaines. Les dispositifs déployés et les conseils prodigués aux citoyen-ne-s dans ce cadre ont fait réapparaître dans une lumière crue les diverses conditions de cette auto-mobilité, ramenées à la seule question de la mobilité durable lors des dernières décennies ; en d’autres mots, nous montrerons que la Covid-19 s’est imposée comme la nouvelle mesure de nos circulations.

 


Le séminaire aura lieu en virtuel :

Heure : 4 déc. 2020 02:00 PM Bruxelles
https://us02web.zoom.us/j/81833443702?pwd=ZGhIcm84Q1BtRFRJR0hBQkozOXRJQT09 
ID de réunion : 818 3344 3702
Code secret : PBQ72k

  GIS Gerpisa / gerpisa.org
  4 Avenue des Sciences, 91190 Gif-sur-Yvette

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Juan Sebastian Carbonell, Lorenza MonacoGéry Deffontaines

Powered by Drupal, an open source content management system
randomness