après-vente

Des équipementiers toujours plus puissants dans les systèmes automobiles

Les tendances que les observateurs avaient soulignées début 2015 se confirment début 2016 : les équipementiers français affichent une belle santé et s’y adossent pour affirmer des ambitions stratégiques et technologiques convaincantes. Déjà patente lors de la présentation des résultats du premier semestre, cette vigueur a marqué la fin de l’année 2015 durant laquelle on a vu Faurecia et Plastic Omnium conclure une opération qui semble bénéfique de part et d’autre et qui, s’effectuant entre deux français, renforce l’industrie équipementière hexagonale.
lire la suite

Constructeurs-Réseaux : vers de nouveaux compromis politiques ?

3416167.jpg

Florence Lagarde nous apprenait mardi que la couverture des frais fixes par l’après-vente avait chuté de 20 points en deux ans dans le réseau Renault et que, malgré une augmentation de la prime à la voiture vendue de 20 points, les baisses de volumes et la guerre des rabais avait mis dans le rouge de très nombreuses affaires. Au delà de la conjoncture particulièrement mauvaise et des problèmes d’âge de la gamme propre à Renault, la question posée est celle de la soutenabilité du business model de la distribution de marque telle qu’elle est structurée aujourd’hui.

Interviewé par F. Lagarde, Alain Lehmann, directeur France stratégie moyen et long terme du réseau Renault, décrit au fond la nasse dans laquelle constructeurs et réseaux sont pris dès lors que, comme il l’avoue, la rentabilité sur la vente de VN peut éventuellement être moins catastrophique qu’elle ne le fût en 2012 mais que "la situation est plus délicate sur l’après-vente où il sera plus difficile de faire remonter fortement les marges". Le diagnostic est clair et l’est depuis plusieurs années maintenant : les subventions croisées de la vente par l’après-vente jouant de moins en moins, il y a une impossibilité logique à faire tenir debout un système économique qui était déjà fragile avec la béquille après vente mais qui est sûr de son effondrement si celle-ci perd quelques centimètres chaque année. lire la suite

Les réseaux automobiles face aux changements technologiques: la question de la formation et des compétences

Type de journée: 
Pro
Journée du Gerpisa n°: 
183
Date: 
19 Nov 2010 - 14:00 - 17:00
Lieu: 

CNPA
La Maison de l'Automobile
50, rue Rouget de Lisle
92158 Suresnes Cedex

Intervenant/s
Presentation/s

Déjà depuis plusieurs années l'irruption de l'électronique dans l'automobile pose le problème de l'évolution des compétences et de la formation dans la réparation automobile. Le passage vers les véhicules décarbonés, qu'ils soient propulsés par des moteurs hybrides, électriques ou à pile combustible, va inévitablement l'accentuer.

De ce constat se dégagent plusieurs questions clés pour les constructeurs, les concessionnaires et les garagistes. Elles concernent à la fois le lien entre formation initiale et formation continue pour que les compétences évoluent aussi vite que les produit, mais aussi l'organisation plus générale du marché de l'après-vente, et des acteurs – anciens et nouveaux – qui seront susceptibles d'y gagner ou d'y perdre de parts de marché en fonction justement de leurs compétences et de leurs différents degrés de spécialisation. lire la suite

Syndiquer le contenu

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"