demande

Le problématique développement de l’automobile en Bulgarie

great-wall_400.jpg

Dans le rapport Cars 21 de l’été 2012, certains "stakeholders" avaient obtenu que soit soulignée l’incohérence de la politique européenne qui a cherché à favoriser le développement de l’industrie automobile dans les PECO en soutenant, en particulier, les implantations coréennes et qui s’inquiète aujourd’hui des problèmes de surcapacités. La Banque Européenne d’Investissement fût particulièrement active sur le premier volet. La récente communication de la DG Entreprise sur l’automobile "Europe 2020" milite pour une gestion "douce" des "ajustements structurels" réputés nécessaires et propose pour cela d’activer le Fonds Européen de Modernisation.

Bien plus que les questions de politiques commerciales et la faculté des constructeurs coréens à importer sans droits de douanes des véhicules depuis leur base domestique, ce sont évidemment ces usines européennes qui posent aujourd’hui problème aux constructeurs européens en Europe et la question de la faculté des constructeurs asiatiques à poursuivre l’expansion de leurs bases productives en Europe mérite par conséquent d’être posée. Le "dossier bulgare" qui s’est ouvert en 2012 devrait très clairement la mettre en débat. lire la suite

Syndiquer le contenu

GIS Gerpisa / gerpisa.org
61 avenue du Président Wilson - 94230 CACHAN
+33(0)1 47 40 59 50

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"