Qui développera les nouveaux usages de l’automobile et pour qui ?

Type de journée: 
Pro
Journée du Gerpisa n°: 
224
Date: 
5 Fév 2016 - 14:00 - 17:00
Lieu: 

Bâtiment Laplace - 2ème étage - Salle Pollak
ENS Cachan
61, Avenue du Président Wilson
94235 Cachan

Intervenant/s
Presentation/s
De nouveaux usages de la voiture se développent (autopartage, covoiturage…), fondés sur l’utilisation plutôt que sur la propriété du véhicule. Portés par les technologies du numérique, ces nouveaux services sont susceptibles de transformer profondément les pratiques de mobilité, tout en modifiant les rapports entre les acteurs – nouveaux et traditionnels – qui contribuent à les mettre en œuvre. 
 
Conscients de tels enjeux, la direction générale des Entreprises et le Commissariat général au Développement durable ont lancé l’étude « Usages novateurs de la voiture et nouvelles mobilités ». L’étude dresse un état des lieux des nouveaux usages de la voiture et explore les conditions et les conséquences d’un développement à grande échelle des offres qui les sous-tendent. 
 
L’examen détaillé de la situation des ménages pour répondre à leurs impératifs de déplacement, sur la base de critères de densité démographique et de pouvoir d’achat, souligne l’existence d’un « réservoir de demande » pour ces services de mobilité. Toutefois, les modèles d’affaires qui se dessinent ne permettent pas de miser avec certitude sur la structuration d’une réponse économique spontanée et proportionnée à cette demande potentielle. 
 
L’analyse prospective examine, au moyen de différents scénarios, les potentialités économiques et environnementales d’un essor et d’une diffusion territoriale de ces services. Cette évolution impliquerait l’optimisation d’un parc automobile plus restreint, utilisé plus intensément et davantage renouvelé.
 
Les préconisations qui en découlent plaident notamment pour le développement de synergies entre les acteurs – nouveaux entrants et professionnels traditionnels – que l’action publique pourrait accompagner. 
Au cours de ce séminaire, Bernard Jullien s'attachera en particulier à développer plus en détail, tant au niveau de leur méthodologie que de leurs hypothèses de base et bien évidemment de leurs résultats, les différents scénarios présentés succinctement lors de la présentation du rapport au PIPAME le 15 janvier 2016.

http://www.entreprises.gouv.fr/etudes-et-statistiques/usages-novateurs-l...

Fichier attachéTailleAccèsDernier téléchargement
PIPAME_-_Rapport.pdf6.58 Mo394il y a 1 semaine 4 jours
PIPAME_-_Synthese.pdf1.44 Mo283il y a 1 semaine 4 jours
PIPAME_-_Annexe.pdf3.92 Mo261il y a 1 jour 9 heures
Journee_du_GERPISA_224_Bernard_JULLIEN.pdf1.69 Mo243il y a 1 semaine 4 jours

Copyright© Gerpisa
Concéption Tommaso Pardi
Administration Géry Deffontaines

Créé avec l'aide de Drupal, un système de gestion de contenu "opensource"